Bouquetin des alpes

Capra ibex

Ordre : Bovidés

Famille : Caprinés

Genre : Capra

Espèce : Ibex

Sous-espèces : 168

Taille : 1,10 -1,160 M

Envergure : 240 à 280 cm.

Poids : 65 à 100 Kg

Prise de vue

Canon 35OD

Canon :55-250mm

Métadonnées : f5,6 1/640-ISO 400

Distance 10M. le 24/06/2015


Localisation

Les Alpes du Sud

 

73 710 Savoie

 


Identification :

Le bouquetin des Alpes présente un dimorphisme sexuel très prononcé, les mâles pouvant peser 2 fois plus que les femelles et portant des cornes beaucoup plus longues. Le mâle est appelé bouc, la femelle étagne.

Chez les mâles adultes, le pelage d’été est de couleur gris fer, à l’exception du ventre qui est parfois blanc, du dessus de la queue brun marron, des membres brun foncé ou noirâtre et d’une bande dorsale médiane presque noire qui peut quelque fois faire défaut.

La robe des femelles adultes est, en toutes saisons, beaucoup plus claire. Elle est d’un beige jaunâtre ou châtain fauve à l’exception du ventre blanchâtre. Les membres et la bande dorsale, quand elle existe, sont plus foncés. En hiver ces teintes sont légèrement assombries.

Caractères écologique :

Le Bouquetin des Alpes a une préférence marquée pour les falaises entrecoupées de

vires, les pentes rocheuses escarpées, avec une très large tolérance altitudinale . Les altitudes minima correspondent au fond de vallée alors que les maxima peuvent évoluer en fonction des massifs jusqu’à 3 500 m. C’est un animal de milieux ouverts.

Des Préalpes du Nord à fortes précipitations aux Préalpes méridionales, il peut s’adapter à des conditions écologiques très variées si le milieu offert est escarpé et rocheux.

En hiver, le Bouquetin, capable de se cantonner durant de longues périodes sur des placettes restreintes, a une prédilection pour les sites vite déneigés. Les zones refuges se caractérisent par une forte pente où le substrat est essentiellement rocheux avec une exposition plutôt orientée vers le Sud. Les couloirs d’avalanche, déchargés de leur manteau neigeux, offrent durant cette période de bonnes possibilités d’alimentation.

 

Mesures réglementaires en France :

C’est en 1963 que le Parc national de la Vanoise, premier Parc national français, a été créé pour la protection de cette espèce. Une forte proportion des populations de bouquetins est située dans des espaces protégés (parcs nationaux et régionaux, réserves naturelles, réserves de chasse et de faune sauvage).